Roubaix : Grève chez Camaïeu

La Voix du Nord, 5 janvier :

Après un premier coup de semonce en décembre dernier, les salariés roubaisiens de Camaïeu se sont de nouveau mis en grève hier, à l’appel de l’intersyndicale CGT-FO-CFDT. L’entrée de l’entrepôt roubaisien a été bloqué dès hier matin, et le piquet de grève devait être maintenu durant toute la nuit dernière. Les grévistes réclament notamment des hausses de salaire et des embauches.

La colère gronde depuis plusieurs semaines, chez Camaïeu. Le 3 décembre, déjà, un débrayage avait eu lieu devant les locaux roubaisiens de l’entreprise. Des pneus avaient été brûlés, en guise d’avertissement à la direction, à laquelle les grévistes réclamaient alors des augmentations de salaire et embauches.

Depuis, les revendications, non satisfaites, n’ont pas changé. Et l’intersyndicale de l’entreprise fait monter la pression d’un cran. Hier matin, l’entrée de l’entrepôt, située rue de Valenciennes à Roubaix (entre Pile et Trois Ponts), a été bloquée dès 4 heures du matin par les grévistes. Ils sont environ une quarantaine à se relayer sur place, depuis, pour maintenir le piquet de grève.

Omar Rahni (CGT) explique que ce qui motive cette action, c’est le « paradoxe » de l’entreprise Camaïeu : « Ici, on est dans la ville la plus pauvre de France, et on gagne 1 100 euros avec 20 ans de boîte, alors que dans le même temps, l’entreprise affiche un chiffre d’affaire d’un milliard d’euros pour 2010 (chiffre non confirmé, l’on sait toutefois qu’il s’élevait officiellement à 576,5 millions d’euros à la fin du 3 e trimestre NDLR). Tout va bien : Camaïeu possède aujourd’hui 960 magasins dans le monde, on va passer la barre des 1 000 en 2011. Et en plus, l’ancien Pdg est parti avec 23 millions d’euros de stock options ! » Ainsi, les salariés réclament au minimum une hausse de salaire de 150 euros net par mois, ainsi que des embauches : « L’entreprise utilise 200 intérimaires durant toute l’année, ça veut bien dire que les besoins sont là. On réclame au moins 100 embauches. » Hier soir, les grévistes ont prévenu : malgré le froid, « on dort là. Et demain (ce mercredi matin), d’autres salariés vont nous rejoindre. »

Publicités
Cet article, publié dans Dans les entreprises, France, Luttes sociales, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Roubaix : Grève chez Camaïeu

  1. Ping : Grève chez Camaïeu : « On tiendra jusqu’à obtenir satisfaction » | Pour un monde meilleur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s